Mesures gouvernementales et préfectorales contre la COVID-19

17 mars 2020
27 nov. 2020
Santé

Mises à jour des consignes à respecter le 02/11

Le Préfet de l’Isère prend des mesures complémentaires dans le cadre du confinement en vigueur sur le territoire national.

Le décret ministériel n°2020-1310 du 29 octobre instaure un nouveau confinement, et prescrit les mesures générales relatives à celui-ci, applicables sur l’ensemble du territoire national.
 

Le Préfet de l’Isère a pris, en outre, des mesures complémentaires applicables dans le département de l’Isère, afin de freiner la propagation du virus Covid-19.
 

Ces mesures prennent notamment en considération les données sanitaires spécifiques à l’Isère (nombre de personnes hospitalisées, taux de positivité, taux d’incidence du virus), mais aussi la densité de population de certaines parties de ce territoire, qui peuvent dès lors présenter un risque important en matière de contamination, le virus y circulant plus rapidement.
 

Dès lors, à compter du samedi 1er novembre à 00h00, les mesures suivantes s’appliqueront en Isère :

  • La vente à emporter de boissons alcoolisées est interdite entre 19h00 et 06h00. Cela concerne notamment les commerces alimentaires ainsi que les restaurants, snacks, établissements assimilés et points de vente de carburants qui pratiquent la vente de boissons à emporter ;
  • La consommation d’alcool est interdite sur les voies et espaces publics entre 19h00 et 06h00 ;
  • Les buvettes et autres points de restauration temporaires sont interdits dans tous les établissements recevant du public, dans l’espace public et sur la voie publique ;
  • Les brocantes, braderies, trocs, puces et vides-greniers sont interdits ;
  • Les fêtes foraines sont interdites ainsi que les événements temporaires de type exposition, foire-exposition ou salon.

Par ailleurs, le port du masque est désormais obligatoire, dans l’espace public et sur la voie publique,
pour toute personne de plus de 11 ans dans toutes les communes du département de plus de 5 000
habitants
, soit les communes suivantes :
Les Abrets en Dauphiné, Les Avenières Veyrins-Thuellin, Beaurepaire, Bourgoin-Jallieu, CharvieuChavagneux, Chasse-sur-Rhône, Claix, La Côte-Saint-André, Coublevie, Crolles, Domène, Echirolles, Eybens, Fontaine, Gières, Grenoble, L’Isle-d’Abeau, Meylan, Moirans, Montbonnot-Saint-Martin, La Mure, Le Péage-de-Roussilon, Pont-de-Cheruy, Le Pont-de-Claix, Pont-Evèque, Pontcharra, Rives, Roussillon, Saint-Egrève, Saint-Ismier, Saint-Marcellin, Saint-Martin d’Hères, Saint-Martin d’Uriage, Saint-Martin-le-Vinoux, Saint-Maurice-l’Exil, Saint-Quentin-Fallavier, Sassenage, Seyssinet-Pariset, Seyssins, Tignieu-Jameyzieu, La Tour-du-Pin, La Tronche, Tullins, Varces-Allières-et-Risset, La Verpillière, Vienne, Vif, Villard-Bonnot, Villefontaine, Villette-d’Anthon, Vizille, Voiron, Voreppe.

 

Par ailleurs, dans l’ensemble du département, le port du masque demeure obligatoire pour toutes les
personnes de plus de 11 ans dans les lieux suivants
:

  • dans les emprises des zones d’attente de transports collectifs (abribus, arrêts de tramway, gare routière…) ainsi que dans celles des centres commerciaux ;
  • sur la voie publique dans un périmètre maximal de 25 mètres devant les entrées et sorties des établissements d’enseignement et les lieux d’accueil de mineurs (écoles, collèges, lycées crèches, accueil périscolaire…) ;
  • sur tous les marchés de plein air ;
  • à l’occasion de tous les rassemblements organisés sur la voie publique.

Cette obligation de port du masque de protection fixée par le présent arrêté n’est pas applicable :

  • aux personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation, et qui mettent en œuvre les mesures sanitaires ;
  • aux personnes se déplaçant avec un moyen de locomotion à deux roues non-motorisés (vélo, trottinette…) ;
  • aux pratiquants de la course à pied

 arrêté préfectoral n°38-2020-10-30-007.pdf

Les attestations à télécharger

 Attestation de déplacement dérogatoire.pdf

 Justificatif de déplacement scolaire.pdf

Décret  2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire 

 décret du 29 octobre 2020 n°2020-1310 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire.pdf

 

Arrêté du maire relatif à l'utilisation des complexes sportifs et salles communales

 arrêté.pdf

 

L’ARS Auvergne-Rhône-Alpes rappelle la nécessité de maintenir la vigilance envers les personnes à risques face à la Covid-19

                                                                                                 

27 octobre 2020

 

Vous êtes une personne à risque de développer une forme grave de la Covid-19 ou vous côtoyez une personne fragile ? L’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes appelle au maintien de la vigilance

Les comportements de chacun ont un impact sur la protection des personnes fragiles. Les proches sont potentiellement porteurs de l’infection et peuvent la transmettre sans s’en rendre compte. C’est pourquoi il est indispensable de respecter strictement les mesures barrières :  porter un masque lors des rencontres, respecter une distance physique, se saluer sans se serrer la main, ne pas s’embrasser, et se laver fréquemment et rigoureusement les mains.

 

Qui est considéré comme personne à risques face à la COVID-19 ?

L’ensemble de la population est susceptible de contracter la maladie COVID-19.

Certaines personnes sont toutefois plus à risques de formes graves, pouvant entrainer des soins en réanimation, voire un décès :

  • Les personnes de plus de 65 ans
  • Les personnes atteintes d’une maladie chronique ou fragilisant leur système immunitaire
  • Les femmes enceintes au 3e trimestre de grossesse.

 

Elles doivent rester prudentes en toutes circonstances et chacun d’entre nous, notamment si nous partageons leur foyer, sommes appelés à la plus grande attention.

 

Après 65 ans, même en bonne santé, il est recommandé de rester très vigilant.

L’âge est un facteur aggravant face au virus : en France, plus de 9 personnes sur 10 décédées de la COVID-19 ont plus de 65 ans.

 

Je souhaite rendre visite à une personne fragile, voici les bonnes conduites à adopter :

Avant ma visite :

  • Je m’assure de ne pas avoir de symptômes ou de ne pas avoir côtoyé de personnes ayant eu des symptômes de la COVID-19 ; si c’est le cas, je remets ma visite à plus tard.

Pendant ma visite :

  • Je garde le masque
  • Je me lave les mains en arrivant et évite de toucher les objets alentours.
  • J’évite les contacts physiques et les embrassades.
  • Je respecte systématiquement la distance d’un mètre.
  • Si je ne peux pas porter de masque (au cours d’un repas par exemple), je me place à bonne distance de la personne fragile.
  • Je me lave très régulièrement les mains : avant et après avoir mis mon masque, avant de préparer les repas, de les servir et de les consommer, après avoir toussé ou éternué, ou après avoir manipulé des objets utilisés.
  • La personne à risques porte systématiquement un masque et applique strictement les gestes barrières : elle n’enlève pas son masque pour parler.
  • Une fois la visite terminée, le logement doit être aéré.

Il est recommandé d’éviter au maximum le contact des enfants avec des personnes à risques.

Si une visite des petits-enfants, par exemple, est envisagée, il est nécessaire de limiter tout contact et de pratiquer les gestes barrières avec une attention particulière.

Pour rappel :

  • Lorsqu’ils sont atteints de la COVID-19, les enfants sont souvent des « porteurs asymptomatiques ». Ne présentant pas de symptômes de la maladie, ils n’en demeurent pas moins contagieux et peuvent exposer leur entourage à un risque de contamination.
  • Les gestes barrières peuvent être difficiles à respecter en présence d’enfants. Par mesure de prudence, il convient donc de limiter au maximum les contacts entre eux et les personnes fragiles.

 

SOYONS RESPONSABLES QUAND NOUS NOUS RENDONS

DANS UN ÉTABLISSEMENT DE SANTÉ OU MÉDICO-SOCIAL

Les hôpitaux, cliniques et autres établissements de soins, ainsi que les établissements médico-sociaux (EHPAD) accueillent des personnes fragiles, « à risques ».

Des mesures graduées et temporaires d’encadrement ou de limitation des visites peuvent être prises par les directions des établissements quand la situation sanitaire le nécessite, et ce, dans le but de limiter la propagation du virus et préserver les personnes fragiles.

Des consignes sont données à l’entrée de chacune des structures.  L’ARS demande aux visiteurs de les respecter scrupuleusement, ainsi que l’ensemble des gestes barrières, pour protéger les résidents, les patients et le personnel.


Une affiche de prévention est disponible en téléchargement :

Quand on aime ses proches, on ne s’approche pas trop

>> lien téléchargement

Pour plus d’informations, consultez le site internet de l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes 

 

Nouvelles mesures de l’état d’urgence sanitaire renforcé applicable à l’ensemble des communes du
département.

 arrêté n°38-2020-10-23-001-zone-de-couvre-feu-dans-le-département.pdf

 2020-10-22-cp-instauration-couvre-feu-sanitaire-dans-le-département-de-l'Isère.pdf

 

Nouvel arrêté portant diverses mesures visant à freiner la propagation du virus Covid-19 dans le département de l'Isère et créant une zone de couvre-feu sur le territoire de Grenoble-Alpes Métropole

 arrêté n°38 du 17 octobre 2020.pdf

 2020-10-16-cp-instauration-couvre-feu-sanitaire.pdf

Nouvel arrêté précisant que les mesures mises en place par l'arrêté précité sont applicables jusqu'au vendredi 13 novembre 2020 minuit

 arrêté modificatif de l'ap n°38-2020-10-17-001 du 17 octobre 2020.pdf

 

Nouvel arrêté portant diverses mesures visant à freiner la propagation du virus Covid-19 dans le département de l'Isère

Les mesures suivantes sont applicables dans le tout le département :

A compter du samedi 26 septembre 2020 à 00h00 :

- Les rassemblements organisés dans les établissements recevant du public de type PA, X, L et CTS ainsi que sur l’espace public sont limités à 1 000 personnes (hors équipe organisatrice, exposantset dispositifs de secours). Dans le cadre de ces évènements, les débits de boissons temporaires et les buffets sont interdits. Seule la restauration collective servie à table est autorisée dans le respect des mesures barrières, d’une limite de 10 personnes par table et d’un mètre minimum entre les tables.

A compter du lundi 28 septembre 2020 à 00h00 :

- Les évènements suivants : réunions amicales ou familiales (mariages, communions,...), soirées étudiantes, tombolas, évènements associatifs, anniversaires et lotos organisésdans unétablissement recevant du public, notamment les salles des fêtes et salles polyvalentes (ERP de type L), sont limités à 30 personnes. Le respect des mesures barrières, dont le port du masque, et de la distanciation sociale d’un mètre minimum entre les personnes est obligatoire.

 

1) A compter du jeudi 17 septembre2020 à 7h00, le port d'un masque de protection pour toute personne de 11 ans ou plus, s'applique sur l'ensemble du département
- dans les emprises des zones d'attente de transports collectifs (abribus, arrêts de tramway, gare routières...)
- dans toutes les manifestations ou rassemblements organisés sur la voie publique dont la jauge est supérieure à 500 personnes (public et personnels de l'organisation compris). Cette obligation s'applique sur les parkings dédiés à la manifestation, aux circulations internes à l'évènement, et à la zone d'accueil du public.
2) A compter du jeudi 17 septembre 2020 à 7h00, le port d'un masque de protection pour toute personne de 11 ans et plus, s'applique tous les jours de 7h00 à 1h00 dans les communes de Grenoble, Vienne et Bourgoin-Jallieu, à l'intérieur des périmètres annexès au présent arrêté.
Cette obligation ne s'applique ps aux personnes se déplaçant avec un moyen de locomotion à deux roues non-motorisés (vélo, trottinette,...) ainsi qu'aux pratiquants de la course à pied.

Ci-joint l'arrêté préfectoral n° 38-2020-09-15-005

 arrêté préfectoral-38-2020-09-15-005.pdf

 

 

A compter du lundi 7 septembre 2020 à 7h00, est obligatoire dans l'ensemble du département de l'Isère, le port d'un masque de protection pour toute personne de 11 ans ou plus sur la voie publique dans un périmètre maximal de 25 mètres devant les entrées et sorties des établissements d'enseignement et les lieux d'accueil de mineurs.

Ci-joint l'arrêté préfectoral n° 38-2020-09-04-005

 arrêté préfectoral.pdf

 

 

À compter du 20 juillet 2020, toute personne de 11 ans et plus doit porter un masque dans les lieux publics clos, en complément de l’application des gestes barrières. Cela s'applique à l'ensemble des bâtiments municipaux et salles communales.

Ci-joint l'arrêté préfectoral portant obligation du port du masque pour les personnes de plus de 11 ans dans les marchés, les braderies y compris les trocs, puces et vide-greniers dans le département de l'Isère.

 arrêté-préfectoral.jpg


COMMENT BIEN PORTER SON MASQUE ?

Les infirmières libérales du bassin berjallien (ILDBB) ont édité des recommandations pour bien porter son masque. Celui-ci est également disponible sur leur site Internet : ildbb.fr

 

 


RAPPEL DES GESTES BARRIERES

Retrouvez toutes les informations concernant les mesures pour lutter contre la propagation du coronavirus sur le site du gouvernement : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus